Micros de guitare actifs

Les micros de guitare actifs nécessitent une source d'alimentation, généralement fournie par une batterie interne de 9 volts. En utilisant une source de tension active, de tels capteurs peuvent être de nature plus complexe et peuvent également offrir un signal plus puissant, d'une fidélité plus élevée.

Un autre avantage des micros actifs, pour ceux qui les apprécient, est leur signal à faible impédance, ce qui signifie que leur sortie peut survivre à de longs câbles sans perte de contenu haut de gamme.

Les Paul, le guitariste - qui était aussi un inventeur et un musicien - était un ardent défenseur des micros actifs à faible impédance, et il les a insisté pour ses Les Paul Personal, Guitares Signature et Recording de Gibson à la fin des années 60.

Une de ses raisons pour préférer ces micros était la facilité avec laquelle ils pouvaient être branchés directement sur le pupitre d'enregistrement, sans avoir besoin d'un ampli traditionnel, pour obtenir un son propre et haute fidélité.

Les micros actifs produisent également des niveaux de sortie sans précédent et un sustain extrême, caractéristiques qui les ont rendus populaires auprès de nombreux guitaristes à l'autre bout du spectre, où les hard rock et les heavy-metal les poussent amplis puissants pour générer des niveaux de distorsion massives qui conservent néanmoins une grande, basse fin ferme.

Ils sont généralement fabriqués dans les mêmes formes et tailles que les micros passifs les plus populaires - ils sont donc faciles à remplacer pour les humbuckers traditionnels, les P-90 et les simples bobines Strat et Tele - mais ont généralement des couvertures en plastique pièces polaires visibles.

Le fabricant de micros EMG (abréviation de Electro-Magnetic Generator) est de loin le fabricant de micros actifs le plus populaire sur le marché aujourd'hui. Ses humbuckers en particulier ont établi la norme pour les sons métalliques à haut indice d'octane, et sont utilisés par des guitaristes tels que Zakk Wylde, James Hetfield et Kirk Hammett de Metallica, et Kerry King et Tom Araya de Slayer.