Comptabilité et rapports des entités gouvernementales et à but non lucratif

Les normes comptables et d'information financière ont évolué et ont été établies pour le gouvernement des États-Unis et les entités à but non lucratif. Les rapports financiers des entités gouvernementales et à but non lucratif constituent un territoire vaste et diversifié.

Le monde de la comptabilité et des rapports financiers peut être divisé en deux hémisphères: les entités commerciales à but lucratif et les entités sans but lucratif. Un grand nombre de règles et de normes faisant autorité appelées Principes comptables généralement reconnus (PCGR) ont été élaborés au fil des ans pour régir les méthodes comptables et les rapports financiers des entités commerciales aux États-Unis.

Les gens ne demandent généralement pas de rapports financiers du gouvernement et des organisations à but non lucratif. Les entités gouvernementales fédérales, étatiques et locales publient des rapports financiers qui sont dans le domaine public, bien que peu de contribuables soient intéressés à les lire. Lorsque vous donnez de l'argent à un organisme de bienfaisance, à une école ou à une église, vous n'avez pas toujours de rapports financiers en retour.

D'autre part, de nombreuses organisations privées sans but lucratif publient des rapports financiers à l'intention de leurs membres. Ces organisations à but non lucratif comprennent:

  • Coopératives de crédit

  • Associations de propriétaires

  • Clubs de pays

  • Sociétés d'assurance mutuelles (détenues par leurs assurés)

  • Régimes de pension

  • Syndicats

  • Santé- prestataires de soins

Les membres ou les participants peuvent avoir une participation ou une participation dans l'organisation et, par conséquent, ils ont besoin de rapports financiers pour les informer de leur situation financière avec l'entité.

Les entités gouvernementales et autres entités sans but lucratif devraient se conformer aux normes comptables et d'information financière établies qui s'appliquent à leur type d'entité.

De nombreuses entités sans but lucratif utilisent des méthodes comptables différentes des PCGR des entreprises - dans certains cas très différents - et la terminologie de leurs rapports financiers diffère quelque peu de celle des rapports financiers des entités commerciales.